Pages Navigation Menu

Le site des plus Belles BD

Léonard et Salaï (T1) Il Salaïno

Léonard et Salaï (T1) Il Salaïno

Chronique « Léonard et Salaï » T1 : dans l’intimité de Léonard de Vinci…

Scénario de Benjamin Lacombe, dessin de Benjamin Lacombe et Paul Echegoyen,

Public conseillé : Adultes / Grands adolescents

Style : Historique / intime
Paru chez Soleil, le 26 mars 2014
Share

L’histoire

Florence, 1490. Par une suffocante journée de printemps, Salaï, un petit voyou des rues, pénètre dans l’atelier d’un maître de la peinture pour y voler quelques victuailles. Surpris par sa maladresse et sa beauté, à défaut de coups, le jeune Léonard de Vinci l’engage pour poser. Au fur et à mesure, l’intimité naît entre les deux jeunes hommes..
commandezbouton_amazon

Ce que j’en pense

Benjamin Lacombe, l’illustrateur grandement récompensé du conte musical « La mélodie des tuyaux », « Blanche Neige », « Les amants papillons »… vient de sortir chez Delcourt (dans la très belle collection « Noctambule ») un album de bandes dessinées.
Réalisé à quatre mains (Paul Echegoyen assure les décors et Benjamin Lacombe le scénario, storyboard et personnages), ce nouveau récit est un superbe ovni aussi surprenant par son graphisme que dans les thèmes abordés.
Entre reconstitution historique et récit intime, Benjamin fait de nous les témoins privilégiés de la vie intime de Léonard de Vinci et de son jeune apprentis, Salaï. Très éloigné de l’imagerie qui colle à De Vinci (le vieux barbu un peu austère de son autoportrait), il choisit de montrer le Jeune et impétueux Léonard au début de sa vie prometteuse.
En collant au plus prêt au couple Léonard-Salaï, il dévoile avec beaucoup de pudeur un portrait intime de l’époque, de sa vie professionnelle et personnelle.
Très moderne dans le sujet (l’amour entre deux jeunes hommes) Benjamin Lacombe casse les codes et renouvelle l’icône sortie de l’imaginaire collectif du génie de la renaissance.

leonard_salai_t1_couvLeonardSalaiT01-p01-96+Gardes.inddLeonardSalaiT01-p01-96+Gardes.inddLeonardSalaiT01-p01-96+Gardes.inddLeonardSalaiT01-p01-96+Gardes.inddLeonardSalaiT01-p01-96+Gardes.indd
NextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnail

Le dessin

Dès le premier regard, il est difficile de passer à côté de cet album. Avec la même exigence que dans les travaux d’illustration précédents, Benjamin et Paul nous offrent un album magnifique et inspiré. Cette véritable pépite graphique m’a captivé par sa beauté et sa poésie.
Le trait semi-réaliste, assez exagéré, est modéré par une foule de détails et une ambiance ocre, puisée dans les carnets de croquis de De Vinci.
Très inspiré par la peinture de la renaissance, Benjamin Lacombe tente l’impossible : re-faire « à sa façon », les grandes tableaux et fresques du maître. « La Cène » (qu’on connaît aujourd’hui mutilée et incomplète), le « Saint Jean-Baptiste » (qui sert de couverture à l’album et qui est, à mon gout, le plus émouvant des œuvres de Léonard), « La Joconde » et « La Bataille d’Anghiari » (une fresque jamais achevée et disparue).
Le résultat est incroyable ! Sa maîtrise technique lui permet de retrouver le rendu visuel des tableaux. Les œuvres sont très reconnaissables et pourtant différentes… C’est assez perturbant…et enthousiasmant. Bravo !

Pour résumer

Quand Benjamin Lacombe, un illustrateur exceptionnel collabore avec Paul Echegoyen pour livrer une BD personnelle sur De Vinci, on ne peut que regarder. Historique, sensible, poétique, moderne, iconoclaste, cette bombe visuelle ravira les amateurs de beaux objets, qui n’ont pas peur de se faire chahuter dans leurs certitudes sur ce génie de la renaissance.

commandezbouton_amazon

Share Button
468 ad

7 Comments

  1. Ok, je prends note de cet album. Il s’en dégage en effet une atmosphère étonnante. A voir…

    • étrange, étonnant, limite perturbant…
      intéressant donc !

  2. Lacombe est brillant. Je pense y venir bientôt tant son univers me plait.

    • Talentueux illustrateur, ce n’est pas facile de franchir le pas vers la BD.

  3. Une BD de Benjamin Lacombe ? Il faut absolument que je la lise

  4. Très curieuse de découvrir tout ça !

    • J’attends ton avis en retour.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense