Pages Navigation Menu

Le site des plus Belles BD

Presque maintenant

Presque maintenant

Chronique « PRESQUE MAINTENANT »

Scénario & dessin de CYRIL BONIN

Genre : Chronique sociale / Anticipation

Public : Ado / Adultes
Paru le 7 juin 2018 aux éditions FUTUROPOLIS
72 pages couleurs, 17,00 euros

Share

Ça commence comme ça…

Anna, une jeune femme, erre dans une bibliothèque, en cherchant un livre de Dostojevski, qui semble introuvable. C’est Alexis, un jeune homme qui l’a emprunté avant que le système informatique ne l’affiche. Ce dernier lui prête volontiers le bouquin.
2 semaines plus tard, Anna se présente au domicile du jeune homme pour le lui rendre. Les deux jeunes gens apprennent à faire connaissance. Anna est musicienne, tandis qu’Alexis est en Fac de lettres. Son colocataire, Félix, est thésard en recherche biochimie. Immédiatement, le trio se trouve des points communs, comme les vieux films américains… Le lendemain, les deux jeunes hommes vont écouter Anna jouer avec son orchestre la symphonie “Petite Russie”… et tombent sous le charme…

Ce que j’en pense

Un nouvel album de Cyril Bonin, ça se déguste… Après le triptyque “Amorostasia”, “L’homme qui n’existait pas” et l’adaptation de “La délicatesse”, que nous a concocté cet auteur sensible que j’apprécie énormément ?
Comme l’a fait remarqué Noukette dans sa belle chronique, la couverture donne le ton. On y découvre un trio dansant, deux jeunes hommes et une jeune femme. Entre eux, un bien-être évident. Vous l’aurez compris, Cyril Bonin s’attaque de nouveau aux relations amoureuses. Cette fois-ci, c’est le classique trio amoureux qu’il prend pour cible, enfin presque…
Anna, musicienne de haut niveau devient l’amie d’Alexis, futur romancier et de son colocataire Félix, chercheur en biochimie. Le récit raconte leur amitié qui se construit avec leur vie de jeunes adultes, au sortir des études. Rapidement, le trio devient inséparable. Mais c’est visiblement plus qu’une amitié, tant les deux jeunes hommes semblent attirés par cette jeune femme si séduisante et brillante. L’équilibre est d’autant plus difficile qu’Alexis et Félix se sont promis, de façon tacite, de ne pas toucher à Anna… Mais quand la situation change (Félix déclare sa flamme), tout change. D’un côté, le jeune couple se construit, profitant d’un amour et d’une situation professionnelle épanouissants. Alexis, toujours soucieux de sa santé et celle d’Anna, met au point une nano-pilule révolutionnaire, capable d’évaluer précisément l’espérance de vie d’une personne, tandis qu’Anna intègre le prestigieux Orchestre National de France. Une vie de bonheur et de réussite pour ce couple, qui va (peut-être ?) se faire rattraper par ses blessures intimes…

Comme le titre le laisse supposer “Presque Maintenant”, Cyril Bonin utilise une légère anticipation (la future mise au point des nano-pilules), pour créer un conflit. Il nous interroge sur des thèmes universels. A quel point est-on vraiment libre ? La science ne remplace-t-elle- pas la religion ? Santé et bien-être ne sont-ils pas une nouvelle dictature ? Dit comme ça, ça pourrait sembler barbant. Mais Cyril, en observateur attentionné des rapports humains, fait “passer la pilule” avec finesse et subtilité. Comme toujours, c’est un récit sensible, original et contemporain (ça, c’est plus rare), qui interroge sur nos rapports aux autres, sur les choix que l‘on prend et leurs conséquences… Ici, le triangle amoureux n’est qu’un prétexte. Cyril se focalise sur le couple et sur Alexis, pour qui la santé (et l’envie de protéger Anna) devient une véritable manie (au sens pathologique du terme).
L’amour et ses contradictions, l’envie de protéger l’être aimé (au delà du raisonnable), de l’enfermer sous une cloche, Cyril déroule un fil connu et maîtrisé, avec des personnages aussi attachants et vrais que son auteur.

Côté dessin, Son travail est reconnaissable. J’adore ses personnages aériens et élégants, aux traits légèrement caricaturaux. Il met un soin particulier sur les expressions et le langage corporel. Côté technique, Cyril dessine ses cases au crayon et pose dessus de tendres couleurs en aplats. Le résultat est “frais”.

Alors, envie de retomber amoureux(se) ? De vous perdre dans une relation (un peu étouffante) ? Voyez ce que la science peut vous réserve… presque maintenant…

BD-de-la-semaine Rassemblement

chez Noukette
, cette semaine.

Share Button
468 ad

15 Comments

  1. La couverture et le nom sont déjà tout un programme. Alors forcément… une fois ton billet lu, on ne doute plus 🙂

    • j’espère bien, tu viendras nous dire ce que tu en as pensé ?

  2. Il a l’air beau… je ne connais pas encore Bonin mais ça ne saurait tarder…

    • Cyril est un auteur vraiment intéressant.

  3. pourquoi pas!

    • Je dirais même : « Pourquoi non ? »

  4. Je crois avoir presque tout lu de Bonin et à chaque fois c’est un enchantement… Fan !

  5. A voir si un jour je le croise en librairie 🙂

  6. C’est hyper intéressant de lire des avis aussi enthousiastes sur cet album parce que pour ma part je n’ai pas réussi à accrocher. J’ai pourtant adoré Amorostasia et The Time Before de Bonin mais celui-ci ne m’a pas touchée. Peut-être que je ne l’ai pas lu au bon moment ?

    • Je ne sais pas et ne comprends pas. Mais bon, c’est aussi une question de « rencontre ».

  7. Je ne crois pas avoir déjà lu de bd de Cyril Bonin -j’ai déjà noté Amorostasia- mais celle-ci me tente bien aussi…

  8. Je découvre et j’aime ta présentation, à lire donc.

    • Merci Madame. Tu m’en diras des nouvelles.

  9. Super envie de la lire celle-ci! Merci 🙂

  10. j’ai beaucoup aimé Amorostasia et j’ai vraiment envie de découvrir cette nouvelle bd de l’auteur

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Adsense