Pages Navigation Menu

Le Blog Critique des plus Belles BD

Urban (T4/5) – Enquête immobile

Urban (T4/5) – Enquête immobile

Chronique « Urban – tome 4 – Enquête immobile »

Scénario de Luc Brunschwig, dessin de Roberto Ricci, couleurs de Manolo Linares et Roberto Ricci,

Public conseillé : Adultes / grands adolescents (à partir de 16 ans),

Style : S.F.,
Paru aux éditions Futuropolis, le 22 juin 2017, 16 euros,
Share

L’Histoire

La ville de Monplaisir a été frappée par une attaque terroriste généralisée… Springy Fool, fou de rage, ne l’entend pas ainsi. Après avoir diffusé quelques spots à sa gloire, il demande à Narcisse, son homme de l’ombre, de s’occuper du vieux magicien qu’ils ont capturé. Coups, torture, rien ne les arrêtent pour le faire avouer…
De son côté, Zach a été mis au rencard, car il n’a pas éliminé l’ennemis désigné.. Mais Le jeune homme, poursuivi par ses idées de justice, ne veut pas en rester là…

Ce que j’en pense

Avec un petit peu plus de temps que prévu, le duo Luc Brunchswig et Roberto Ricci nous livrent le 4e (sur 5) épisode de leur grande fresque SF, à tendance sociale. Cette fois-ci, le contexte a radicalement changé. Les actes terroristes ont plongé Montplaisir dans le chaos. Pour Springy Fool, il est temps de montrer qui est le patron et de trouver trouver des responsables… quitte à les fabriquer… A ne pas douter, les terroristes sont des envieux, des looser, qu’il s’agit de punir férocement.
Pour Zach, le tableau général semble plus confus… Le meurtre du jeune Niels Colton, perpétré devant ses yeux, n’est peut-être pas un dommage collatéral après tout… Mis sur le banc de touche, Il n’en demeure pas moins capable de fouiller intégralement les archives vidéos de Montplaisir. Commence alors une enquête dans le passé

Une fois de plus, j’ai été séduit et étonné par l’histoire. Luc alterne scènes “tranquilles” (l’enquête immobile) et conflits violents et sans limites. Scènes de torture, de viols, de voyeurisme et de meurtres, ca ne rigole pas à Montplaisir. Mais rien n’est gratuit ! Il explore le passé et la psychologie de Springy Fool. Génie de la robotique, mais incapable d’avoir des rapports charnels avec une femme, l’homme est aussi complexe que dangereux… Il fouille son passé, détaillant la création de Montplaisir et les travers sexuels de son inventeur pour mieux comprendre le présent…

Au dessin, Roberto Ricci me bluffe toujours autant ! Quoique chargées et détaillés, les scènes sont ultra-lisibles. Parfois sobres, d’autres fois très glauques, elles se succèdent, nous jetant en totale immersion dans un univers futuriste sombre, cohérent et d’une précision diabolique ! Difficile d’imaginer un autre dessinateur que Roberto, pour servir ce récit sorti de « l’univers malade » du sieur Brunschwig…
Vivement l’ultime épisode de la série pour comprendre (enfin !), toutes les tenants et aboutissants des intrigues, dont on commence à entrevoir les rouages…

Acheter « Urban T4 » chez Amazon.fr

Share Button
468 ad

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense