Pages Navigation Menu

Le Blog Critique des plus Belles BD

Les chiens de Pripyat (T1) Saint-Christophe

Les chiens de Pripyat (T1) Saint-Christophe

Chronique « Les chiens de Pripyat, tome 1 »

Scénario de Aurélien Ducoudray, dessin de Christophe Alliel, couleurs de Magali Paillat,

Public conseillé : Adultes/ado,

Style : Aventure / Historique,
Paru aux éditions Grands Angle, le 18 janvier 2017, 13.90 euros,
Share

L’Histoire

Le 26 avril 1986, plusieurs explosions retentissent sur le site de Tchernobyl ! Dans un rayon de 200 km tout est contaminé. Kolia vit avec son père, pas très loin du site, quand le ciel s’illumine de mille feux. Tout était simple avant cela, tout doit recommencer maintenant…
Pour pouvoir survivre, le père de Kolia travaille dans une brigade qui part dans la zone contaminée. Ce qu’ils y font met leur vie en péril à chaque fois. Pour 30 roubles, ils tuent les chiens sauvages touchés par les radiations qui vivent en liberté dans la ville fantôme.
Il n’est pas facile d’accéder à la zone. Pour chaque brigade, il y a une zone bien déterminée, mais tout le monde ne s’y tient pas. De plus, la ville est envahie de pilleurs qui recherchent la ferraille, du laiton et de la fonte qui se vendent à très bon prix.
Pour Kolia, c‘est son baptême du feu. Pas si simple que ça de tirer sur un chien, surtout quand on les aime…

Ce que j’en pense

J’ai lu plusieurs bandes dessinées sur la catastrophe de Tchernobyl. Que ce soit celle d’Emmanuel Lepage, “Printemps à Tchernobyl”, celle parue chez Actes Sud BD, “Tchernobyl, mon amour” ou encore la bande dessinée de Pascal Croci, « Cesium 137 », je crois bien que c’est la première fois que je lis une fiction. Les autres sont des histoires basées sur des fait réels, voire des documentaires vécus ou racontés. Soyons clair, je ne pense pas que cette histoire-là n’est pas crédible. J’ai vu beaucoup de documentaires sur la catastrophe. C’est devenu un gros problème pour les gens qui n’ont pas quitté la zone de se retrouver face à ces animaux devenu sauvages. J’imagine aussi qu’il y a eu et qu’il y aura sûrement encore de gros problèmes de en société là-bas…

Revenons à nos moutons ! Cette histoire mélange plusieurs genres. Historique (oui malgré tout), aventure (horreur !), folklore (histoire de Saint-Christophe) et peut-être, nous le découvrirons dans le tome 2, fantastique (mais oui souvenez vous de la population souterraine…).

L’idée me plaît beaucoup. Graphiquement c’est très réussi. Un dessin réaliste qui change suivant le moment : l’instant présent, les rêves de Kolia et le passage folklorique.

J’aurais juste aimé lire le tome 2 dans la foulée. Ces bonnes séries en deux volumes, c’est vraiment insoutenable. Ça c’est dit !

bouton_amazon

Share Button
468 ad

6 Comments

  1. Il m’attend et je m’en réjouis !

  2. Bon choix ! Alors, bonne lecture.

  3. Je ne sais pas trop quoi en pensait…

  4. C’est parfois dur de ce faire un avis sur un premier tome, surtout quand la série est un diptyque. En plus pour cette histoire, la fin du premier tome, prend une tournure étonnante !

  5. Sans être pleinement tentée, je me dis que pourquoi pas.

    • Tu peux aussi attendre que le deuxième sorte ! Peut-être que de lire les deux tomes en même temps change l’envie…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense