Pages Navigation Menu

Le Blog Critique des plus Belles BD

Idéal STANDARD

Idéal STANDARD

Chronique « Idéal STANDARD »

Scénario et dessin de Aude Picault,

Public conseillé : Adultes,

Style : Récit intimiste,
Paru aux éditions Dargaud, le 6 janvier 2017, 17.95 euros,
Share

Le principe

Claire est infirmière en néo-nath (elle s’occupe des grands prématurés). 35 ans, plutôt mignonne et fun, mais Claire est célibataire. Comme beaucoup de jeunes adultes de son âge, elle est à la recherche du bonheur à deux. Avant tout, il faudrait trouver le bon compagnon… et composer avec… Entre son travail qu’elle accomplit avec bienveillance et professionnalisme, ses ami(e)s, et ses coups d’un soir, la vie réserve peut-être des surprises…

Ce que j’en pense

Voici un album frais et tendre à la fois. La jeune auteure Aude Picaud y raconte la vie quotidienne de Claire, une trentenaire à la recherche du bonheur conjugal. Rien de plus classique donc quand, à 35 ans, on est célibataire et que le schéma social nous impose de nous mettre en couple…

Mais voilà, la réalité est nettement plus difficile à affronter. Rencontres qui tournent au plan cul, difficulté de s’engager, questionnement sur la pertinence / le choix de celui ou celle en face…

Claire/Aude rencontre les problèmes des jeunes adultes dans notre monde actuel et nous les fait partager avec humour et légèreté. bien sur, l’album n’est pas une révélation. Il n’y aucune recette sur le bonheur conjugal, juste un constat sur les difficultés que chacun traverse avec plus ou moins de succès… Si vous êtes passé par là, ou si vous êtes en plein dedans, il y a de grandes chances que le transfert marche à plein pot !

Après avoir multiplié les rencontres, Claire pose ses valises chez Franck. Un homme pas plus charmant qu’un autre, mais qui veut bien tenter l’aventure du couple. Découverte de l’autre, difficulté de communication, mais aussi petits plaisirs à deux, l’harmonie est loin d‘être totale, ni idyllique…

Par petites scènes toutes simples, puisées dans le quotidien, Aude Picaud aborde la difficulté des relations hommes/femmes. Se mettant clairement du côté féminin (comment pourrait-il en être autrement ?), elle brosse un portrait doux-amer et désenchanté… Les hommes sont-il (TOUS) inattentifs à leur partenaire, leur aspiration, leur fatigue, leur plaisir sexuel ? C’est un peu l’impression qui se dégage de l’album… et ce qui m’a gêné…

Au dessin, Aude nous offre un dessin hyper minimaliste, qui peut faire penser à un dessin de presse ou celui de Sempé (c’est une belle référence !). Léger, aérien, sobre, le trait est rehaussé par quelques aplats de couleurs (du jaune, et du rose). Vraiment poétique et élégant, c’est son trait, plus que le propos, qui m’a séduit dans cet album pour les filles (mais pas que).

bouton_amazon

Share Button
468 ad

12 Comments

  1. ce que tu en dis a l’air sympa mais je ne sais pas pourquoi je ne suis pas hyper tentée 😀

    • Bon, ok… Chacun son truc, Mylene. Merci pour la lecture de la chronique en tout cas.

  2. Je ne la connaissais pas mais ça me tente…

    • Merci Mélo.

  3. J’aime bien les histoires de célibataires!

    • Ah, AH ! Et pourquoi donc ? Il sont pus intéressants les célibataires ?

  4. Je n’en ferai pas une priorité mais pourquoi pas, ça a tout l’air d’une lecture sympathique ! 😉

    • j’aprouve !

  5. je viens de le réserver à la médiathèque, même si tu n’es pas super emballée ça me donne envie de jeter un oeil quand même 🙂

    • Si, Si, j’aime bien. C’est juste le rôle masculin principal qui m’énerve un peu.

  6. Perplexe je suis. J’en ai un peu assez de toutes ces caricatures d’hommes pas fins!

    • Bon, j’ai peut-être un peu trop appuyé ce que je n’apprécie pas. A part cela, cet album a beaucoup de qualité.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense