Pages Navigation Menu

Le Blog Critique des plus Belles BD

Mia & co (T1) – Nos années collège

Mia & co (T1) – Nos années collège

Chronique « Mia & Co, tome 1, »

Scénario de Vanyda, dessin de Nicolas Hitori De,

Public conseillé : Adultes et adolescents,

Style : Intime,
Paru chez Dargaud, le 2 septembre 2016, 14.95 euros,
Share

L’Histoire

Mia est une jeune fille de 14 ans. Sa vie à elle, c’est les copains. Il y a Gauthier, son partenaire de jeux vidéo. Zouzou dit Zouz’, un peu grassouillet et très très peureux. Louka, que les filles regardent du coin de l’oeil…mais lui, les filles (pour le moment) ça le branche pas trop.
Avec eux, elle aime aller chez Wilfried. Il vit chez son grand-père avec deux colocs. Chez lui, il vont jouer au jeux-vidéos, discuter, s’éclater quoi ! Les parents de Mia, eux, aimeraient qu’elle travaille un peu mieux à l’école et ne comprennent pas pourquoi elle n’a pas de copines ?
Mais voilà, 14 ans est un âge où l’on change, soudain on regarde les garçons et filles d’une autre manière. Mia est intriguée par «Viking», un des deux colocs qui habite chez Wilfried. Comme il ne parle pas beaucoup, ce n’est pas facile. Gauthier, quant à lui, a laissé tomber les copains, depuis qu’il a rencontré Lula, à leur sortie en classe de neige !
Entre tensions et rires, ils ont 14 ans. Ils veulent vivre et s’amuser !

Ce que j’en pense

Je retrouve Vanyda, mais cette fois, uniquement dans un rôle de scénariste. C‘est un récit dans la lignée de sa série « Valentine ». Elle nous parle de sentiments, mais dans ce récit là, ses héros sont un peu plus jeunes.
Avec une fille de 14 ans à la maison, je me suis bien retrouvée dans cette histoire, mais du côté des parents bien-sûr. Pas facile de gérer une ado qui veut sortir seule, tard, être avec les copains (et oui elle aussi ! Mais ou sont les copines!!!) mais surtout pas travailler à l’école.

Ce n’est pas de l’aventure, ce n’est pas du fantastique, ça pourrait être de la science-fiction…Si, si !
Les ados peuvent nous faire penser à des « Aliens ». Il n’y a pas beaucoup d’action mais tout m’a plu dans cette BD. Elle se lit comme si on la vivait car Vanyda y exprime tellement bien la vie de tous les jours, qu’elle nous emporte dans son élan.

Le dessin de Hitori De, s’il n’est pas comparable à celui de Vanyda, se marie très bien avec son texte. Il est frais, il est lumineux. Je pense qu’il plaira autant à ceux qui aiment la bande dessinée classique, qu’à ceux qui sont plutôt tournés vers le manga.

bouton_amazon

Share Button
468 ad

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense