Pages Navigation Menu

Le Blog Critique des plus Belles BD

Chronique d’été : Un Maillot pour l’Algérie (Récit complet)

Chronique d’été : Un Maillot pour l’Algérie (Récit complet)

Chronique « Un Maillot pour l’Algérie »

Scénario de Galic & Kris, dessin de Javi Rey,

Public conseillé : Adultes / adolescents

Style : histoire humaine et historique
Paru chez Dupuis, le 1er avril 2016, 136 pages, 24 euros,
Share

L’Histoire

Tout commence le 8 mai 1945, à Paris, où l’on fête la fin de la guerre… Au même moment à Sétif, en Algérie, la vie suit son cours. Amar, Hamid et Rachid, enfants du pays, sont en train d’affronter, au football « Les Français » et de leur mettre la pâtée. Les hommes du village ont sorti les drapeaux et manifestent pour l’indépendance de leur pays.
Treize ans plus tard, nous retrouvons Amar, Hamid et Rachid. Ils jouent tous dans une grande équipe de France, adulés par les français malgré leurs origines Maghrébine. Comme d’autres joueurs, ils ont décidé de quitter la France en secret et de se rendre à Tunis pour fonder une équipe nationale Algérienne, aidés par le FLN*. Cela reste risqué, et tous n’y arriveront pas ! Commence alors un tour de force. Ils doivent montrer sur le terrain qu’ils sont les meilleurs… pour la liberté.

* Front de Libération National

Ce que j’en pense

Férue d’histoire, c’est une facette de la seconde guerre mondiale que je ne connaissais pas ! Chez le même éditeur et dans la même collection, j’avais découvert « Les guerres silencieuses » de Jaime Martin. Ce dernier retraçait la guerre entre le Maroc et l’ Espagne, qui débuta en 1957.

Étonnante cette histoire de 12 footballeurs qui s’éclipsent dans la nuit du 13 au 14 avril a1958. Et quel choix, se battre à leur façon pour la liberté de leur pays ! Étonnante aussi cette équipe du « FLN » qui jouera 83 matchs et en gagnera 57 (349 buts pour 119 encaissés). Tout cela pour finir en mars 62 à un accord entre la France et l’Algérie…

J’ai d’abord cru que j’allais lire une bande dessinée sur le foot. Je me suis laissée emporter dans une histoire bien plus intéressante. Faut pas croire que je n’aime pas le foot, mais ça ne me passionne pas. Par contre, cette histoire l’est vraiment !
La passion du public pour ses joueurs est phénoménale. Même en France, ils ont été acclamés. J’en ai encore des frissons dans le dos. Ce n’est pas une simple histoire de football. C’est l’histoire d’hommes qui se sont battus pour l’indépendance de leur pays.

bouton_amazon

Share Button
468 ad

No Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. 7 Athlètes, Kris, Bertrand Galic, David Morancho, Delcourt | Les Chroniques de l'invisible - […] attendez pas à une BD consacrée au sport, comme le fût le précédent opus des scénaristes, Un maillot pour…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense