Pages Navigation Menu

Le Blog Critique des plus Belles BD

Entre ici et ailleurs (Récit complet)

Entre ici et ailleurs (Récit complet)

Chronique « Entre ici et ailleurs »,

Scénario et dessin de Vanyda,

Public conseillé : Adultes / grands adolescents,

Style : Récit intimiste
Paru aux éditions « Dargaud », le 29 janvier 2016, 192 pages, 14.99 euros,
Share


L’Histoire

Coralie, jeune femme de 28 ans, vient de vivre une rupture. Elle se retrouve seule dans un appartement après 8 ans de vie commune avec ce qu’elle pensait être l’homme de sa vie.
Commence alors pour elle une remise en question !
Délaissant un certain temps ses anciens amis (de peur de tomber sur son ex), elle passe le plus clair de son temps entre son travail et le canapé de son appartement. Son frère y vient régulièrement, de Paris, pour jouer à des jeux de combat.
Après avoir battu son frère, Coralie décide de se mettre à “la Capoeira”, même si le début n’est pas si facile…
De fil en aiguille, Coralie reconstruit sa vie. Elle rencontre Kamel, avec qui se noue une très belle amitié autour de leurs origines. Lui rêve de retourner en Algérie pour retrouver ses racines. Elle comprendra d’où viennent les siennes…
D’amourette en déception, elle finira par retrouver un équilibre et même une raison de vivre. Elle sortira doucement de sa coquille pour reprendre confiance et le goût de la vie.

Ce que j’en pense

Une fois encore, ce petit bout de nana (Vanyda) a su me toucher avec sa nouvelle bande dessinée.
Après «L’immeuble d’en face», sa série «Celle que…» (édité en trois tomes, puis en six en couleurs sous le titre «Valentine») et le très remarqué «Un petit goût de noisette» (où elle avait mélangé le noir et blanc et des couleurs pastels), elle nous propose une nouvelle histoire, où nous nous plongeons dans des rencontres, de l’amitié, et des séparations.

J’aurai peut-être souhaité que dans cet ouvrage, elle nous mette encore de belles couleurs, car je trouve que cela donne une sorte de chaleur à ses dessins.

Ces thèmes que nous retrouvons dans chacune de ses bandes dessinées ne me lasse pas, car elle a sa manière à elle de raconter et de mettre en images. Elle illustre avec avec son trait délicat, ce que beaucoup d’entre nous ont déjà vécu ou vivrons peut-être un jour.


Dans ce récit, elle met aussi des touches de ses origines laossienne. Au fil de l’histoire, j’ai eu l’impression de la connaître un peu plus. Elle nous parle aussi de la différence, du racisme et des préjugés que les gens ont face aux personnes qui ne leurs ressemblent pas (origines ou religion). Un thème particulièrement d’actualité…

bouton_amazon

Share Button
468 ad

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense