Pages Navigation Menu

Le Blog Critique des plus Belles BD

Les beaux étés (T1) Cap au Sud

Les beaux étés (T1) Cap au Sud

Chronique « Les beaux étés (T1) »

Scénario de Zidrou, dessin de Jordi Lafebre,

Public conseillé : Adultes, adolescents

Style : Chronique d’enfance
Paru chez Dargaud, le 4 septembre 2015, 56 pages, 13,99 euros
Share

L’histoire

Nous sommes en 1973, l’époque ou on écoutait « La maladie d’amour » de Michel Sardou et on allait voir « Tintin et le lac aux requins« …
Pierre, auteur de bande dessinée, Mado sa femme et leurs quatre enfants sont sur le départ pour rejoindre le sud dans leur 4L et profiter de vacances bien méritées.
Une fois encore, Pierre est en retard pour rendre ses planches et l’attente devient longue pour la petite famille…trois jours déjà.
Voilà enfin la phrase tant attendue « On part « . Tout le monde s’entasse dans la voiture : un, deux, trois, quatre, cinq, six…sept » tout le monde est là, ils peuvent enfin partir.
Tout pourrait être merveilleux s’il n’y avait cette tension si peu perceptive entre les deux parents, les deux grandes soeurs qui se bagarrent tout le temps, l’oubli de « Tchouki  » au départ d’une station service (l’ami imaginaire de Louis) et l’énergie de Pépète la petite dernière… Une famille tout ce qui a de plus normale en sommes.
Sur cette partition bien connue vont s’accumuler les petits et grands soucis tout au long de cette route qui doit les mener vers le bonheur.
Pierre prend régulièrement des nouvelles de la femme de son frère, Liliane, atteinte d’un cancer. Elle ne va pas bien. Leur petit coin de paradis où ils faisaient toujours arrêt pour le pique-nique est déjà pris par des Hollandais… et Julie finit par ce rendre compte de la tension qu’il y a entre ses parents. Mado, fatiguée, fini par craquer, cette vie n’est pas celle dont elle rêvait il y a 20 ans. Les vacances vont se terminer plus vite que prévue. Liliane vient de décéder, les voilà repartis vers leur point de départ, la maison. Un retour en silence qui permettra aussi de prendre un nouveau départ…

Ce que j’en pense

Zidrou, scénariste aux multiples facettes aussi larges qu’étonnantes est capable de nous transporter dans des récits historiques (« Les Folies Bergère« , « La Mondaine« ), des contes sombres (le génial « Bouffon » et « Les 3 fruits« ), des rencontres (« L’indivision » ou « Tueurs de Mamans« ) pour ne citer que celles-là…

Après « Lydie » parue en 2010 et « La Mondaine » en 2014, c’est avec joie que je retrouve Zidrou et Jordi Lafebre pour ce troisième titre en commun.
Cette histoire me transporte avec fraîcheur dans la vie de cette famille qui aurait pu ressembler à la mienne. J’ai eu l’impression de vivre l’histoire, comme si je regardais un film de famille que mes parents auraient sorti à mon mariage pour montrer à la compagnie des images de mon enfance et de nos vacances.
On y entent les cri des enfants, le chant des cigales, l’odeur du sud et le goût de la mer. Tout est fantastique, j’en redemande !

9782505061984-couvbeaux_etes_T1_P01beaux_etes_T1_P02beaux_etes_T1_P03beaux_etes_T1_P04beaux_etes_T1_P05
NextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnail

Zidrou a l’art du dialogue et la faculté de nous emmener dans des histoires fortes en émotions. Cette chronique de famille est touchante, drôle. On y retrouve les problèmes de familles, les angoisses et chagrins d’enfants, les souvenirs de vacances quand enfants, la route était trop longue… »Papa, Maman, on arrive quand ? » Tout ça, amené par le dessin doux et chaleureux de Jordi Lefebre.

« Cap au Sud » est une invitation à faire sa valise et partir vers l’aventure sur les petites routes de campagne, sans stress ni contrainte… Un souvenir d’enfance, d’une époque où les vacances étaient une longue route chaotique, fenêtres grandes ouvertes, chants et rires….Vive les vacances !

bouton_amazon

Share Button
468 ad

2 Comments

  1. Un très beau moment, je confirme !
    PS : ton lien est ajouté sur mon article.

    • Merci beaucoup!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense