Pages Navigation Menu

Le Blog Critique des plus Belles BD

Médée (T1) L’hombre d’Hécate + (T2) Le couteau dans la plaie.

Médée (T1) L’hombre d’Hécate + (T2) Le couteau dans la plaie.

Chronique « Médée (T1+T2) »

Scénario de Blandine le Callet, dessin de Nancy Pena,

Public conseillé : Adultes et adolescents,

Style : Aventure antique,
Paru chez Casterman, 15 euros chacun.
Share

L’histoire


Dans le pays béni des dieux de Colchide, la jeune Médée, fille du roi Aiétès, joue avec son frère Absyrtos et ses quatre neveux. Le roi, son père, est un homme aussi puissant que jaloux. Il n’a, pour seul descendant, qu’un enfant faible, atteint de violentes crises handicapantes.
Malgré le contexte difficile, Médée est un fillette gaie et studieuse, mais mise à l’écart des entraînements guerriers de ses copains de jeu.
Le roi Aiétès a un secret. Il possède la toison d’or, cadeau de son gendre grec Phrixos, source d’un immense pouvoir magique. Pour assurer la sécurité de cette précieuse relique, Aiétès la place dans un bois gardés par des taureaux sauvages, et un guerrier monstrueux nommé Drago…
Le temps passe et Médee grandit doucement. Adolescente, Médée est initiée aux mystères d’Hécate. Chaque nuit, elle se rend dans le temple pour y recevoir sa formation…

medeePLUS

Ce que j’en pense

Ah ce que c’est bien, cette petite pause éditoriale estivale ! Faute de nouveaux albums à lire et chroniquer, me voici plongé dans ceux que j’ai mis de coté. Avec “Médée”, pourtant tous les indicateurs étaient au vert. Les chroniques que j’ai pu lire ne tarissaient pas d’éloge dès le premier tome. Il est donc plus que temps de rattraper mon retard…

La scénariste Blandine le Callet est auteure de romans primés. Cette spécialiste de la littérature latine et de l’antiquité (enseignante de latin à l’université) signe sa première série BD sur un sujet qu’elle maîtrise particulièrement.
Qui était vraiment Médée ? Une barbare venue semer la confusion dans le monde grecque ? Une sorcière comme on l’imagine souvent ? Pour répondre à cette question, Blandine retrace la vie de Médée, de sa prime jeunesse jusqu’à ces heures de gloire épiques.
Raconté comme une biographie très documentée, elle se rapproche de son personnage pour la rendre simple, vivante, crédible et accessible. Enfant solitaire, sous le joug d’un père surpuissant et aigri, la jeune Médée est initiée aux secrets d’Hécate. Elle devient une jeune femme libre et fière qui refuse la tyrannie des hommes.

Très centrée sur son personnage, le premier tome est un portrait d’une grande délicatesse et “féminin” du personnage. Sensible, touchante, cette Médée, aussi fragile que forte, m’a profondément ému. A ses côtés, Blandine raconte la vie (dramatique) d’Argos et ses trois frères. Humiliés par le roi, les quatre enfants sont jetés dans le drame familial, en perdant leur père, empoisonné sur ordre du roi. Jeunes hommes, ils prennent la mer, grâce à la complicité de Médée, pour rejoindre les terres grecques de leurs ancêtres.

1389_couv_pti1389_P41389_P51389_P81389_P10Couv_233409
NextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnail


MEDEEPLUS02L’histoire des Argonautes est le centre du second tome de “Médée”. Blandine Le Callet nous narre le retour (pas vraiment triomphal) de ces cousins en Colchide et le vol de la “Toison d’Or”. Bien entendu, Médée y joue un rôle décisif, bien supérieur à l’histoire officielle de “Jason et les Argonautes”.
J’ignore totalement si Blandine s’est rapprochée des textes originels ou si elle a inventé une variation pour son héroïne ? Mais qu’importe, l’essentiel est qu’elle accompagne son héroïne, dans ces histoires intimes comme les récits épiques, avec le même soucis de véracité et de sensibilité.

C’est Nancy Pena qui a la lourde tache de mettre en image cette histoire de femme. Ancienne professeur d’arts appliqués et illustratrice jeunesse, Nancy trouve l’angle parfait pour cette histoire. Son trait fin, (de base classique, mais pas trop léchée), accompagne divinement le récit de Blandine. Sensible, envoûtant, elle nous emmène dans ce mythe réinventé, avec une grâce inouïe. Originaux mais crédibles, les décors, les habits, tout fait vrai.
Enfin, les couleurs (numériques ?) sont subtilement parsemées de matières et de motifs qui “ambiancent” subtilement l’ensemble.

Pour résumer, n’hésitez pas à suivre les traces de Médée. Blandine le Callet et Nancy Pena brossent un portrait moderne et sensible de ce personnage antique. Elles suivent, au jour le jour, l’initiation de cette femme libre et moderne qui refuse le joug des hommes. C’est frais, c’est vivant et incroyablement moderne.

Acheter “Médée Tome 1” bouton_amazon

Acheter “Médée Tome 2” bouton_amazon

Share Button
468 ad

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense