Pages Navigation Menu

Le Blog Critique des plus Belles BD

Alix Senator (T3) – La Conjuration des rapaces

Alix Senator (T3) – La Conjuration des rapaces

Chronique « Alix Senator (T3) » : Morituri te salutant !

Scénario de Valérie Mangin, dessin et couleurs de Thierry Démarez,

Public conseillé : Ado / Adultes,

Style : Polar historique,
Paru chez Casterman, le 19 novembre 2014, 48 pages couleurs, 13.50 euros
Share

bouton_amazon

L’histoire

Rome, an 12 avant Jésus-Christ.
Dans le sombre “bois des furies”, un groupe, masqué de tête de rapaces, s’est rassemblé. A leur tête, le premier augure prend la parole. Il est temps pour eux de s’unir pour destituer l’empereur Auguste, qualifié de tyran et de mettre Ptolémée César alias Césarion, le fils de César, sur le trone !
Dans son palais impérial, Auguste reçoit la visite du préfet Barbarus. Celui-ci lui apporte la nouvelle de la mort certaine d’Alix Grachus. Mais ce dernier apparaît et explique qu’il s’en est sorti, avec son compagnon Enak, en suivant un cours d’eau. Responsable de cette tentative d’assassinat, Barbarus demande grâce à Auguste.
Dans la maison d’Alix, une cohorte impériale vient arrêter et d’incarcérer Enak, accusé d’être l’ennemi de Rome. Malgré l’amitié qui lie l’empereur à Alix, ce dernier ne réussit pas à faire libérer son amis. Pire, la suspicion se porte sur Alix…

L.10EBBN002092.N001_ALIXsena3_Ip001p048_FRAlix_senator_T3_000L.10EBBN002092.N001_ALIXsena3_Ip001p048_FRL.10EBBN002092.N001_ALIXsena3_Ip001p048_FRL.10EBBN002092.N001_ALIXsena3_Ip001p048_FRL.10EBBN002092.N001_ALIXsena3_Ip001p048_FR
NextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnail

Ce que j’en pense

Après avoir mis en place un gigantesque échiquier de pouvoirs et de contre-pouvoirs politiques, Valérie Mangin et Thierry Démarez reviennent à Rome pour finir en beauté le 3e tome d’un immense complot, visant à renverser Auguste.
Dans le second tome (c.f. “Le dernier Pharaon”), Alix avait réussit à empêcher Rufus de mettre son plan à exécution (remettre Césarion sur le trône impérial). Dans un final épique, le traître et ses alliés égyptiens avaient été ensevelis dans la “mère des pyramides” et Alix avait disparu. Une fin ouverte qui ne disait pas clairement qui avait trouvé la mort.
Ce nouveau tome, “La conjuration des rapaces” reprend les éléments laissés en suspens. Césarion espère toujours renverser l’empereur; Alix est toujours vivant… C’est une “ouverture” un peu “facile” que Valérie Mangin reprendt, mais bon acceptons !
Au lieu de relancer une redite du tome 2 (Alix versus les ennemis d’Auguste), Valérie Mangin renverse la situation.
Le retour d’Enak, au coté d’Alix, provoque le courroux de l’empereur. Abusant ouvertement de son pouvoirs “divin”, l’empereur fait enfermer Enak et s’apprête à tout enlever (pouvoirs, richesse et droits) à ce gauloix d’Alix. De quoi le faire basculer du coté sombre.
Cette nouvelle situation, plutôt réjouissante et bienvenue, permet d’assister au combat entre Alix et son ex-ami de toujours, Auguste.
Sans en dire trop, sachez que Valérie vous a concoctée de multiples révélations et retournements de situation. De quoi animer le récit, qui monte en densité, sans jamais tomber dans la facilité.

Coté personnages, Valérie travaille toujours avec des personnages et des faits historiques. Césarion, le fils de César, Livie l’épouse d’Auguste et Julia, la fille d’Octave et 2ème épouse d’Augsute, tous ces personnages bien réels trouvent un rôle dans cette fiction fortement documentée. Car “Alix Senator” est pétri de vérités. Ce qui rend le travail du scénario d’autant plus exigeant et le résultat d’autant plus crédible. Bravo !

Le dessin

Sur “La Conjuration des Rapaces”, Thierry Démarez continue son travail de reconstitution incroyable.
Dans de grandes cases aérées, il met en scène avec réalisme, les monuments de l’époque, aussi bien que les intérieurs des maisons patriciennes. Son dessin documenté et exigeant, qui joue sur des perspectives dynamiques et des plans cinématographiques, démontre une nouvelle fois, toute sa maîtrise graphique.
Les couleurs complètent harmonieusement le dessin, le drapant dans des ambiances chaudes (sous le soleil de plomb italien) ou sombres et froides (dans des nuits bleutées et dramatiques).
Dans de simples scènes de dialogue en tête à tête ou dans de grandes scènes d’actions sanglantes (glaive à la main), Thierry Démarez assure le spectacle, en faisant particulièrement attention aux expressions des personnages.
Superbe !

Pour résumer

3ème et dernier tome du cycle, Valérie Mangin et Thierry Démarez bouclent, dans un épisode inattendu, leur complot politique. Qui en veut à Auguste ? Qui rejoindra la conjuration ? Le temps des alliances et des retournements de situation a sonné !
Bravo aux auteurs, qui nous emmènent, pour un dernier round, dans un grand péplum, version “panoramique”, aussi documenté qu’exigeant !

Edition Premium

Comme pour les deux opus précédents, les éditions Casterman vous proposent une édition de luxe (couverture alternative, dos toilé et cahier supplémentaire) qui apporte de nombreuses réponses sur les personnages historiques. Un bonus enrichissant pour quelques euros de plus.
Acheter l’édition « Premium » :

Share Button
468 ad

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense