Pages Navigation Menu

Le Blog Critique des plus Belles BD

Rork (intégrale T1 + TO)

Rork (intégrale T1 + TO)

Depuis l’enfance, Samuel voit des fantômes, et résout de petites enquêtes avec l’aide des êtres éthérés. Jusqu’au jour où les fantômes se sont tus…

Scénario et dessin d’Andréas

Public conseillé : Adulte et adolescent

Style : Aventure fantastique Paru au Lombard, le 28 Aout 2012 Share


commandezbouton_amazon

L’histoire

Rork arrive nuitamment chez Samuel. Qu’attend-il ? Que cherche t il ? Son hôte, médium exceptionnel, lui demande de l’aide. Depuis son enfance, Samuel parlait avec des « fantômes» . Ces êtres surnaturels et omniscients lui permettaient de retrouver choses et humains disparus. Mais depuis une affaire récente, il ne les voit plus.
A son habitude, Rork va faire avec lui un voyage initiatique qui permettra de comprendre la nature de ces fantômes et de ne plus chercher… ce qu’il trouvera…

Ce que j’en pense

L’univers d’Andreas est un monde à lui tout seul. Avec la série Rork commencée dans le journal de Spirou en 1978, cet auteur hors norme nous impose SA VISION de la bande dessinée (voir la rencontre avec Andreas). Auteur habité par son art, il n’a de cesse de nous perdre continuellement dans une recherche continue et pas toujours facile à suivre. Andreas est pour moi, un des grands auteurs de bd vivants, qui révolutionne ce media. Mu par la volonté de rechercher une narration originale et une écriture visuelle adaptée, Andreas a construit un monde fantastique complètement original, et vraiment différent. Sa recherche formelle l’amène toujours plus loin, toujours ailleurs que dans les pistes qu’il a lui même tracé. Ainsi, à chaque album, il impose un concept qu’il faudra accepter pour rentrer dans son histoire. Par exemple, il est capable de dessiner un album entier sans parole pour vérifier que son récit reste compréhensible ainsi et pour faire bonne mesure, ne met aucun titre et une couverture blanche à cet album (N° 12 de Capricorne). Je pourrais multiplier les exemples de ce genre… Ce type est un fou pour certain, un génie pour d’autres. Moi, je le considère comme un puriste, « jusqu’au-boutiste », qui ose ce que les autres ne tentent pas.


rork_-6rork_2rork_3rork_4rork_5rork_7
NextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnail

Ses personnages

Qu’il s’agisse de Rork, ou de sa galerie de portraits (vaste et ambitieuse), Andreas n’exprime que peu de sentiments. Rork est un observateur, un passeur qui assiste aux événements. Emporté dans une histoire fantastique qui le dépasse, sa présence suffit a donner un moteur à l’histoire.

Le monde d’Andreas

Andreas, amateur de séries longues et de secrets lentement distillés, est un Maître dans cet art. Ses albums sont autant de pièces d’un puzzle qu’il assemble lentement en prenant soin de ne pas tout révéler. Ainsi, à la fin d’un album, il vous restera autant de nouvelles questions ouvertes que d’explications données. Amateurs de secrets, l’univers d’Andreas va vous plaire.
Dans ce monde fantastique qu’Andreas complète depuis plus de 30 ans (voir sa conférence de presse), les séries se répondent et s’entremêlent. Les personnages secondaires d’une série deviennent principaux d’une autre. En somme, Andreas prend un malin plaisir à construire un monde en résonance avec lui même et à vous y balader sans fin.

Le dessin

Difficile d’isoler le dessin de sa narration, tellement les 2 sont liés chez cet auteur. Et pourtant, c’est avant tout ce qui me fait attendre son nouvel album avec impatience. En tant que graphiste, je suis en admiration devant son travail, si classique et personnel à la fois. Ses perspectives et ses matières (hachures) arrivent à un niveau qui me dépasse.
Regardez ses planches en noir et blanc pour vous en convaincre. L’impact visuel qui s’en dégage est tout simplement bluffant. Ce travail graphique ne serait rien sans le découpage hors norme qu’il compose. Toujours à la recherche d’une forme d’écriture visuelle novatrice, il compose ses plans avec une variété infinie. Le résultat est souvent somptueux, mais peut avoir quelques ratés. Comment lui en vouloir d’essayer de pousser le média « bande dessiné » hors de ses limites ?

Pour résumer

L’éditeur Le Lombard nous offre avec la parution simultanée du Rork, tome 0 et d‘une très belle intégrale, l’opportunité d’approcher l’univers fantastique et complexe d’un grand auteur. Narrateur et dessinateur hors pair, Andreas vous invite à suivre Rork dans sa recherche d’identité. Ses aventures tentaculaires et son graphisme extrême vous transporteront dans un univers imaginaire sans frontières.


commandezbouton_amazon


Cette critique fait partie de l’opération « la BD du mercredi » de Mango

Share Button
468 ad

5 Comments

  1. C’est tout un monde que tu nous donnes à découvrir avec cet auteur qui vaut vraiment la peine d’être connu.

    • Je ne te le fais pas dire, mango
      C’est vraiment un auteur qui mérite à etre connu.

  2. Merci pour cette belle découverte, j’ajoute rork à ma Wish List!

  3. Juste une référence, à tort un peu méconnue, pour qui aime ceux qui savent dessiner et mettre en scène. Son inventivité, sur des séries, je le reconnais parfois un peu complexes, est juste sans limites. Quel plaisir pour les yeux et l’esprit. J’y retourne souvent, car Andréas, cela se mérite et il ne faut pas hésiter à relire et à resentir à nouveau. Un GRAND en somme.

    • Peut-etre un peu difficile à aborder, mais quelle qualité et quelle invention. Un monsieur qui a fait progresser le 9e art.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adsense